creosdev-logo-agence-creation-site-internet
Dernière modification le 22/09/2011
création-site-internet-web
cabinet-expertises-conseils-internet
 
cabinet-expertises-conseils-internet

E-commerce : Améliorer son tunnel de conversion

Phase critique lors de laquelle le cyberacheteur risque d'abandonner sa commande, le tunnel reliant le panier d'achat à la validation du paiement exige une ergonomie irréprochable. Les innovations de certains sites marchands pourraient bien devenir les standards de demain...

Tout au long du processus de commande, certains sites marchands conservent sur une portion de l'écran un récapitulatif du panier que l'internaute est en train de commander. Qu'il soit en train de renseigner l'adresse de livraison ou ses coordonnées bancaires, il ne lui faut qu'un coup d'oeil pour réfléchir au bien fondé d'un achat ou encore s'assurer qu'il n'a rien oublié. Plus besoin de revenir en arrière jusqu'au panier d'achat.

Mistergooddeal.com met en oeuvre cette solution en plaçant à gauche de l'écran un récapitulatif de commande comprenant la liste et le prix des articles sélectionnés,  ainsi que les éléments rajoutés au fil du tunnel, frais de livraison et adresse de facturation par exemple. Cet encart est présent tout au long du processus, jusqu'à la validation de la transaction.

Il n'est pas possible de modifier le panier à l'intérieur de ce récapitulatif. L'objectif n'est pas d'insuffler un doute à l'acheteur, mais bien de le rassurer.

Le tunnel de conversion du portail marchand de Gap est un modèle du genre. D'abord, il est possible de rassembler dans le même panier des produits issus des cinq marques du groupe et de mener l'achat jusqu'à son terme de façon transparente pour l'utilisateur. D'un point de vue ergonomique, le tunnel d'achat de Gap.com se distingue en particulier par le fait que toutes les étapes sont regroupée en une seule page, s'organisant en un système d'onglets que l'internaute plie et déplie.

Identification, livraison, option d'emballage cadeau, paiement et codes de réduction, validation : il renseigne chaque étape l'une après l'autre et peut toujours revenir éditer des informations déjà renseignées. Un récapitulatif du panier occupe la partie droite de l'écran, le total à payer se mettant à jour en fonction des choix de livraison et d'options effectués par l'internaute. Le site du libraire américain Barnes and Noble propose également un check-out en "plier-déplier" sur une page unique.

Sans doute moins élégant mais tout aussi efficace, le tunnel de conversion de l'e-commerçant américain Panic Goods tient sur une seule page. Chacune des cinq étapes est ramenée à l'essentiel. Le récapitulatif de commande, tout en haut, fait office de panier, au sein duquel il est par exemple possible de modifier les quantités. Suivent les coordonnées, l'adresse de livraison et les informations de paiement. Le total à payer s'affiche au bas de la page, suivi par un bouton de validation de la commande. 

Lorsqu'un internaute désire acheter sur un même site une réfrigérateur, une table et un livre, il doit pouvoir choisir un mode d'expédition pour chacun de ses produits. Par exemple prendre rendez-vous pour se faire livrer le premier à domicile, retirer le second en magasin et recevoir le troisième par la poste. Pour simplifier la présentation de ces multiples options, les sites habitués à expédier des produits volumineux affinent peu à peu l'ergonomie de l'étape de choix des modes de livraison. 

Ainsi, Conforama.fr présente les modalités de livraison dans un tableau. Pour chaque produit, l'internaute se voit présenter sous forme d'onglets les différents modes de livraison possibles : livré, retiré en magasin, expédié par un transporteur... Le cyberacheteur sélectionne l'onglet correspondant à la modalité qu'il désire et, si nécessaire, précise un lieu. Par exemple, s'il choisit  "retrait en magasin", il indique quel magasin lui convient le mieux parmi les deux plus proches de chez lui. Pour chaque magasin, il est précisé si l'article est disponible immédiatement, sous deux semaines... 

LaMaisondeValerie.fr présente également dans un tableau les modes de livraison possibles pour chaque article. Lorsque l'internaute en sélectionne un, il est invité à renseigner le lieu de livraison associé (adresse de son domicile, relais Kiala...). Le total à payer se met à jour dans le récapitulatif de commande présent au bas de l'écran.

Afin de ne pas perturber le bon déroulement du processus de validation de la commande, certains sites marchands laissent aux internautes hésitants la possibilité, dans le panier d'achat, d'envoyer chacun des produits dans une wishlist. Sur Promod.fr, cette fonctionnalité s'appelle "Déplacer dans mes envies". Elle nécessite de créer ou de disposer d'un compte. Donner la possibilité de séparer les produits réellement désirés des autres permet de fluidifier l'accès au tunnel d'achat, notamment pour les internautes qui se servent du panier comme d'un comparateur ou, précisément, d'une liste d'envies. 

Sur Amazon.fr, cette fonctionnalité se nomme "mettre de côté". Sur BarnesandNoble.com, il s'agit de "move to wish list".

Toujours dans le but de préparer l'accès au tunnel de conversion et d'éviter, une fois que l'internaute s'y est engagé, qu'il en ressorte pour vérifier une information, plusieurs sites accompagnent sa navigation de petits pense-bêtes. C'est par exemple le cas d'Yves Rocher qui, tout le temps que passe l'internaute sur son site, affiche en haut à droite de la fenêtre un "reminder" très complet.

L'icône donnant accès au panier est en effet accompagnée d'un grand nombre d'informations utiles. D'abord, le total est déjà précisé et les frais d'envoi déjà estimés. En outre, une mention précise le seuil à partir duquel l'expédition est offerte. Ce levier, qui n'apparaît le plus souvent que dans le panier ou en colonne de droite, est ici mentionné à un emplacement tout-à-fait judicieux : un coup d'oeil peut suffire à décider l'internaute de poursuivre sa navigation dans les rayons, évitant des allers-retours toujours dangereux avec le panier d'achat. 

Le site marchand Panic Goods a poussé cette logique jusqu'au bout : le reminder et le panier d'achat de font qu'un. Pour ajouter des articles au panier, l'internaute les fait glisser par un drag&drop dans un encart au bas de la fenêtre. Cet encart constitue en réalité le panier lui-même et reste toujours affiché lorsque l'internaute fait défiler le catalogue de t-shirts du fabricant. Ceux qu'il a choisis y sont représentés en petit format, accompagnés du total à payer hors frais de livraison. Un bouton "check-out" permet d'accéder au tunnel de conversion.

Le catalogue de Panic Goods étant de même que le tunnel rassemblé sur une seule page et les fiches produits présentées sous forme de pop-up, l'e-boutique tient en quelque sorte sur deux pages seulement. Un exemple assez extrême de concision, qui ne satisfera que les vendeurs aux catalogues restreints... et joueurs.



Inscription newletter
agence-création-site-internet-web  OFFRE SPECIALE
Audit de votre site Internet

agence-création-site-internet-web   Performances
agence-création-site-internet-web   Normes
agence-création-site-internet-web   Vulnérabilité

1384.99ht